26.6.18

SOLDES, MENSONGES ET ARNAQUES

Coucou modeuses addicts aux bonnes affaires, cet article est pour vous !



Alors que la saison printemps-été 2018 s'achève, que les vacances se précisent chaque jour, arrive l'évènement le plus attendu deux fois dans l'année qui nous rend fébrile ? De quoi parle t'on ?
Des soldes bien sûr !



Accros au shopping, à LA pièce hautement désirée mais hors budget, on attend l'affaire du siècle et les soldes arrivent comme une bénédiction avec cohues et phrases que l'on connaît toutes pendant cette période frénétique à savoir :

- Vous les avez en 38, Ah en 40 ? Ok je les prends quand même, je les mettrai avec des semelles.
ou encore
- Combien ça fait 45% de 200€ ? Comment ça vous ne savez pas ?

Mais ça c'était AVANT !
AVANT quand les commerçants faisaient des remises exceptionnelles sur leur fin de collections pour faire de la place aux nouveautés de la saison suivante.
AVANT quand la période des soldes était une véritable fête que l'on préparait entre copines à coups de repérages et de piétinements des heures avant l'ouverture !



Mais la fête est finie et le mot "soldes" s'est transformé en pré-soldes, soldes privées, promotions, Black Friday et prochainement French Days. Tout est bon pour nous encourager à coups de newsletters, sms, pop-up sur les réseaux sociaux à tel point qu'on en perd la tête :(


MAIS QUI A INVENTÉ LES SOLDES ?

C'est le papa du Bon Marché, fondateur du premier grand magasin parisien le "Petit Saint Thomas", Simon Mannoury, qui met en place des ventes à distance et un système de prix fixes affichés car avant cela, les clientes négociaient chaque pièce, les meilleures l'emportant à moindre prix ! Incroyable, non ?
Avec la multiplication de ses offres, le grand magasin s'est retrouvé avec un grand nombre d'invendus. C'est alors que ce génie de la vente a eu l'idée folle d'organiser un déstockage à prix cassés pour libérer l'espace !





Le mot "solde", masculin, dont l'étymologie en argot est une étoffe non vendue fait son apparition.
A la même époque, deux anglophones révolutionnent le rythme de la mode.
Le tailleur Worth introduit l'idée de saisonnalités incitant les clients à ne plus acheter par nécessité mais par envie. Un entrepreneur américain, quant à lui, transforme les fêtes religieuses et folkloriques en fêtes commerciales, rythme qui reste toujours d'actualité !
Très vite les grands magasins, le Bon Marché 1852, le Printemps 1865, le Bazar de l'Hôtel de Ville et la Samaritaine en 1904 fleurissent et le phénomène des soldes aussi !



VENTES DE PRESSE

Les ventes de presse existent depuis longtemps, au début dans l'univers du prêt-à-porter de luxe, et s'adressaient uniquement aux professionnels de la mode à savoir journalistes et collaborateurs. Il s'agissait souvent d'anciennes collections, de pièces de défilés ayant circulé de journal en journal ou de prototypes jamais mis en vente le plus souvent dans une seule taille, voire 36 et avec un peu de chance 38 :(





VENTES PRIVÉES ET CHABALA

Les vraies ventes privées, quant à elle, s'adressent en général aux fidèles clientes trois ou quatre jours avant le jour J sans stress avec une remise confortable sur des pièces de la collection en cours. Mais très vite dans les années 2000, ce phénomène connaît un tel succès que les fabricants décident de concevoir des collections spéciales de moindre qualité pour ces évènements et d'ouvrir leurs portes à tous et à toutes. C'est ainsi que l'on se retrouve envahi d'invitations qui nous réjouissent au début et qui nous dépriment ensuite faute d'avoir rempli son placard de pièces dont on a pas besoin et qui ne vont avec rien !





LES SOLDES OFFICIELLES

Une en été, une en hiver d'une durée de six longues semaines !
Mais les choses changent, les commerçants et notre Patrick préféré (en tête) font bouger les lignes et le gouvernement s'est enfin déclaré favorable à la réduction de la durée des soldes et préconise quatre semaines à partir de janvier 2019.





LA RÉVOLUTION DU DIGITAL

Depuis l'arrivée du digital au quotidien, on fait ses courses et les soldes depuis son mobile sans passer par la case déplacement, foule, hystérie et hors calendrier officiel. Distributeurs de marques et maintenant fabricants, sans magasin physique (donc sans charge)
les géants du e-commerce ont bouleversé les codes de la vente en proposant plusieurs fois par mois des collections flash, souvent "cheap", accompagnées de réductions ultra appétissantes !







LE FAMEUX BLACK FRIDAY

Aux Etats Unis et au Canada, le Black Friday se déroule le lendemain du repas de Thanksgiving fin novembre et lance la plus grosse opération commerciale de l'année avant les fêtes de Noël provoquant de véritables émeutes ! 



Black Friday aux USA

Fortement intéressés par ce phénomène hystérique de consommation, nos géants de la distribution française et européenne, toujours à la recherche de prétextes à la promotion ont sauté le pas.
En 2012, la marque Diesel créait le buzz à Lyon en offrant une tenue complète aux clients venant en sous-vêtements.



  Diesel Soldes 2012 à Lyon

En 2017, internet, les affiches, la radio, la TV et même les magasins physiques relayaient l'évènement du vendredi noir comme s'il s'agissait de soldes avant les soldes !
D'ailleurs en mars 2019, six e-commerçants lanceront officiellement les French Days, le Black Friday version française. Encore des promotions !



MENSONGES ET ARNAQUES

Devant la course aux bénéfices de plus en plus difficile en ces périodes de crises qui n'en finissent pas, les marques, les grands magasins et le e-commerce sont devenus au fil du temps leurs propres fabricants détruisant ainsi le métier de détaillant, à l'exemple d'Aboudabibazar, en proposant non-stop de fausses opérations commerciales, en produisant des collections copies des vraies dans des matières et finitions au rabais, en inventant de faux prix barrés et en nous inondant de messages promotionnels. AU SECOURS !



Du coup, entre soldes, rabais ou French Days, nous n'y comprenons plus rien. Nous avons la désagréable sensation d'être un pigeon et surtout d'avoir perdu tout repère sur la vraie valeur des produits. Oui, on nous trompe :(



LE MESSAGE DE PATRICK



Chez Aboudabibazar, on fait un autre métier :) 
Un concept-store vous propose un choix, des silhouettes, un look, votre look !
Chaque pièce est choisie avec réflexion, on déniche de nouveaux créateurs, on joue le mix & match personnalisé, on vous conseille, en deux mots on crée la différence. Sauf que ...
Les cartes sont brouillées et chez Aboudabibazar, on a le poil qui se hérisse quand vous nous demandez pourquoi nous ne faisons pas autant de promotions que les sites ou les marques distributeurs !
Eh bien la réponse est tout simplement que nous ne pouvons pas parce que nous ne multiplions pas nos marges par douze, parce qu'on ne triche pas sur les prix et parce que notre principale motivation est de vous proposer des collections au top le plus souvent made in France issues de petits créateurs que nous soutenons au juste prix et loin du mass market !
Alors oui, nous soldons les vrais produits en fin de collections comme avant. Un part-pris pas toujours facile face à des pratiques mensongères à la limite de la légalité.

Pour conclure, le pouvoir d'achat, ce n'est pas juste acheter, c'est acheter ce que l'on va consommer même en soldes, ce que l'on a aimé qui dépassait notre budget et que nous porterons avec amour parce que nous avons fait preuve de patience en attendant ... les VRAIES soldes !

A vos marques ! Le coup d'envoi des soldes est parti chez Aboudabibazar :)







Magasin rue Soufflot 25 juin 2018







L'Editodubazar prend ses quartiers d'été et vous retrouve en Septembre avec la nouvelle collection. En attendant, profitez de vos achats sur la plage ou ailleurs. Bonnes vacances :)

1 commentaire:

Unknown a dit…

Bonjour,

Comme vous, nous sommes des indépendants et comme vous, nous en avons assez de ce mode de consommation.
Mais qui blâmer réellement : fabricants ou consommateurs ?

Nous sommes nombreux : petits, moyens ou gros indépendants à vouloir nous battre à vos côtés !
Mr Patrick,avec votre expérience et votre réseau, il est temps de reprendre le porte voix... si vous avez besoin d'aide : je suis votre premier compagnon de route.

Matthieu
Hyggelig
(un "moyen" indépendant en la décoration à Lyon)